La Bibliothèque vide et le Mémorial de l’Holocauste de Berlin – 2005


Le 10 mai 2005, après plus de quinze années de controverses, est le jour qui a été choisi pour inaugurer le Mémorial de l’Holocauste de Berlin. Celui-ci, ainsi que la Bibliothèque Vide qui commémore l’autodafé du 10 mai 1933, sont dans le “pays des coupables” deux lieux désormais hautement symboliques. En effet, le nazisme est un des phénomènes historiques qui préoccupent le plus les Allemands depuis un demi-siècle. Les lieux de mémoire sont-ils alors la matière à partir de laquelle se construit l’Histoire?

(Préface de Freddy Raphaël)2747583546r

Où trouver l’ouvrage ?

Auprès de l’éditeur  :

 

l-harmattan.jpg

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *