Sexologies européennes – Compte rendu du colloque

La Maison des sciences de l’Homme de Toulouse a accueilli les 23 et 24 juin derniers les journées « Sexologies européennes », coordonnées par Sylvie Chaperon et soutenues par l’axe Genre du LabEx EHNE. L’objectif de ce colloque était double : d’une part présenter les recherches actuelles en Histoire de la sexologie grâce aux interventions de plusieurs spécialistes internationaux ; d’autre part, fédérer un réseau de recherche européen axé autour des savoirs sur la sexologie. Le colloque s’est ouvert avec un premier panel consacré aux dynamiques de la médicalisation de la sexualité de 1870 à nos jours. Les débats ont ensuite permis d’offrir (durant l’après-midi) un questionnement spécifique sur le genre de la sexologie et plus particulièrement sur les approches spécifiques de la sexualité féminine. Suite à cela, les communications ont porté sur les circulations et transferts d’expériences, notamment des Etats-Unis vers l’Europe. La seconde journée du colloque a donné lieu à des panels plus spécifiques, permettant ainsi de questionner la « sexologie catholique », de réfléchir aux contre-savoirs (dont l’antipsychiatrie autour de Françoise d’Eaubonne) puis de discuter l’expérience homosexuelle masculine dans les régimes totalitaires. L’ensemble des participant-es ont convenu de prolonger ce premier colloque à travers l’organisation de nouvelles journées d’études qui se dérouleront dans l’une des universités membres du réseau nouvellement créé. Pour plus d’informations sur le réseau et le colloque, voir le site dédié : https://sexologies.hypotheses.org/

Régis Schlagdenhauffe

Mis en ligne le 9/11/2016

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *