Comment bien rédiger son introduction ?

L’introduction est la partie la plus importante du mémoire de recherche dans la mesure où elle délivre au lecteur ou à la lectrice une première impression. En ce sens, elle est déterminante. Elle permet de se faire un avis sur votre travail (qui sera éventuellement confirmé dans la suite du propos). Bien que différentes “recettes” existent, toutes ont tendance à se rejoindre tant cet exercice est codifié en France. Voici quelques conseils, redondants pour partie, répondant à la question :

Comment faire une bonne introduction ?

  1. Débuter par une phrase d’accroche. Amener adroitement le sujet dans une première phrase d’accroche. … 
  2. Définir les termes essentiels. Définir en quelques mots les termes essentiels du sujet. … 
  3. Exposer la problématique. Énoncer le problème soulevé par le sujet sous forme de question directe ou indirecte.
  4. Annoncer le plan.

Il est généralement admis que l‘introduction se rédige à la fin du travail de rédaction. Elle doit contenir les cinq éléments suivants :

  1. une accroche qui attire l’attention du lecteur/de la lectrice et lui donne envie de lire l’ensemble du travail.
  2. une présentation du contexte de l’étude qui amène le sujet en partant d’un thème général. D’une part, vous devez situer le travail, délimiter les différentes facettes du sujet, et d’autre part, justifier l’importance du sujet, son intérêt ainsi que son actualité.
  3. un paragraphe qui précise les objectifs du mémoire : énoncez clairement la problématique et les questions de recherche plus précises qui montrent au lecteur l’ambition de votre travail.
  4. un paragraphe qui présente la méthodologie suivie, les données utilisées et les principaux résultats de votre mémoire.
  5. et enfin, une annonce du plan qui montre la logique de votre raisonnement et qui justifie l’organisation des parties du mémoire.

Selon le plan de mémoire privilégié, il est possible de rédiger une courte introduction suivie de la problématique et de la méthodologie, ou de rédiger une introduction plus conséquente car englobant la problématique et la méthodologie :

  1. Une introduction 
    1. ‐  Elle annonce le contenu du mémoire ; 
    2. ‐  Elle présente un résumé de votre problématique (question de départ, objectifs visés, cadres théorique et méthodologique). 
  2. La problématique: elle expose l’approche théorique du sujet. Plus précisément, elle se décompose en : 
    1. ‐  Un état de la recherche scientifique ; 
    2. ‐  Une explicitation des concepts et/ou du cadre théorique utilisés ; 
    3. ‐  Les questions de recherche ; 
    4. ‐  Les hypothèses. 
  3. La méthodologie : elle renseigne sur la méthode et les instruments utilisés et argumente les choix opérés. La méthodologie décrit les méthodes et techniques utilisées tant pour la collecte des données que pour leur analyse. Ainsi, la méthodologie décrit en détail le processus de recherche et ses étapes chronologiques. 
  4. Le corps du texte : il présente la partie empirique de votre mémoire  

Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *