“Explorer les documents manuscrits à l’aide de l’IA”

Emmanuelle Perrin et Philippe Chassignet restituent dans un passionnant billet les apports de la la 3e conférence des utilisateurs de Transkribus (Transkribus User Conference 2020) qui s’est tenue à l’université d’Innsbruck en Autriche. Ils utilisent cette plateforme de transcription automatique de textes manuscrits et imprimés dans le cadre du projet Bulliot, Bibracte et moi, financé par le ministère de la Culture et porté par le laboratoire Archéorient. Leur projet a pour objectif la transcription collaborative des archives manuscrites du XIXe siècle du site archéologique de Bibracte.

Le billet est à lire en intégralité en suivant ce lien > https://archeorient.hypotheses.org/14807

Source : Emmanuelle Perrin et Philippe Chassignet, “Rendre visible la face cachée de l’iceberg”, ArchéOrient – Le Blog, 27 mars 2020, [En ligne] https://archeorient.hypotheses.org/14807

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *