Parler de soi – Méthodes biographiques en sciences sociales

Longtemps décriée dans les sciences sociales du XXe siècle, l’analyse biographique est devenue au cours des dernières décennies un outil privilégié de l’histoire et de la sociologie. Les méthodes biographiques, attentives à une approche qualitative et à la critique de «l’illusion biographique», sont aujourd’hui l’une des voies de l’innovation méthodologique en sciences sociales.

À l’heure où les discours sur soi se multiplient, qu’ils soient formatés par les dispositifs publics, impulsés par les réseaux sociaux ou plus généralement le résultat d’une individuation croissante de la société, les approches qui s’intéressent à la présentation de soi et aux récits de vie jouent un rôle essentiel dans notre compréhension du monde.

Sur chaque terrain, elles confrontent aussi les chercheuses et les chercheurs à leur propre trajectoire biographique, qui croise celle des actrices et des acteurs étudié·e·s, conduisant à faire preuve de réflexivité, de sensibilité et d’inventivité. Ce livre, issu d’un travail collectif, présente l’ensemble de ces enjeux de méthode et montre que l’approche biographique est au cœur du renouvellement des sciences sociales.

Sommaire

Première partie. L’approche biographique

Deuxième partie. Apports méthodologiques pour saisir la complexité du social

Troisième partie. Engagement éthique et parole inaudible

Quatrième partie. Silences et cacophonie biographiques

Auteurs

Le CollectiF. B. s’est constitué autour de la réalisation du colloque « Les sciences humaines et sociales face au foisonnement biographique » qui s’est tenu en mars 2016 à l’EHESS à Paris. Il se compose de : Émeline Dion (doctorante, Université Bourgogne-Franche-Comté), Veronika Kushtanina (maîtresse de conférences, Université Bourgogne- Franche-Comté), Elsa Lagier (docteure, chercheuse à Buc Ressources), Élise Pape (postdoctorante, université de Strasbourg), Constance Perrin-Joly (maîtresse de conférences, Université Paris 13), Juliette Plé (Éditions du Seuil), Pierrine Robin (maîtresse de conférences, Université Paris-Est Créteil), Bérengère Savinel (CMH-CNRS/ENS/EHESS, LasSP – IEP Toulouse), Régis Schlagdenhauffen (maître de conférences, EHESS). 

Plus d’infos > http://editions.ehess.fr/ouvrages/ouvrage/parler-de-soi/

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *