“Asociaux” et “criminels” dans les camps de concentration nazis – À propos du livre de Julia Hörath

Les “criminels professionnels” et les “asociaux” restent sans doute deux des groupes les plus méconnus de l’histoire des camps de concentration nazis (1933–1945). En effet, la plupart des études sur l’univers concentrationnaire réalisées jusqu’à aujourd’hui concernent soit certains camps (Auschwitz, Buchenwald, Dachau, etc.) soit la destinée collective de certains groupes…

Lire la suite…

Annonce de parution – Sexualité & institutions pénales

Ce dossier de la revue Champ pénal/Penal Field que j’ai coordonné avec ma collègue Gwenola Ricordeau rassemble plusieurs contributions explorant la question de la sexualité dans les institutions pénales selon différentes approches disciplinaires (histoire, sociologie, anthropologie et études cinématographiques notamment), dans plusieurs espaces et configurations nationales (Belgique, Brésil, États-Unis, France, Québec et…

Lire la suite…

Promotion de la prostitution et lutte contre l’homosexualité dans les camps de concentration nazis

Les camps de concentration nazis, n’étaient pas des institutions mixtes. En 1942, un nouveau Kommando fut créé au camp de femmes de Ravensbrück : le Sonderbau. Les femmes qui y furent affectées étaient ensuite transférées vers les grands camps de concentration pour hommes (Buchenwald, Neuengamme, Sachsenhausen, Dachau, etc.) afin d’y travailler…

Lire la suite…