Les lesbiennes sont-elles des victimes du nazisme ?

Il reste très difficile d’établir combien de femmes lesbiennes ont été internées en camp de concentration nazis (KZ) en raison de leur orientation sexuelle. Seules quelques traces éparses attestent de leur présence en KZ. Dans les registres, la mention « lesbienne » figure toujours comme addendum, jamais comme motif premier d’internement … Lire…

Lire la suite…

La place du genre dans les revendications mémorielles gays et lesbiennes

La définition du “genre du nous”, appliquée aux revendications de reconnaissance des victimes homosexuelles du nazisme, met en lumière des tensions qui traversent les collectifs militants gays et lesbiens. À travers l’analyse de deux projets commémoratifs (Berlin et Amsterdam), l’auteur montre qu’elle est révélatrice de deux types de registres argumentatifs…

Lire la suite…