Direction de thèses et mémoires

J’encadre des thèses de doctorat ainsi que des mémoires en Master 1, Master 2 et Diplôme de l’EHESS dans les mentions suivantes : sociologie, histoire, genre. Les travaux que j’encadre sont généralement en lien avec mes intérêts scientifiques (sexualité : homosexualité, hétérosexualité, intersexualité, mouvement LGBTI ; histoire et mémoire collective de l’univers concentrationnaire, de la Déportation, de l’Holocauste, de l’Alsace et de la Seconde Guerre mondiale.

J’ai des suggestions de sujet de mémoire à proposer pour les étudiant.e.s souhaitant travailler sous ma direction ! 

Mémoires encadrés (selon l’année d’inscription)

2023-24

  • Thomas Cote de Soux (M1) : Sociologie des masculinités déviantes au Proche Orient
  • Carla Lainez (Diplôme) : Ethnographier le travail sexuel en contexte
  • Alysa Maksimova (M2) : Sociologie des communautés poly-amoureuses
  • Anthony Minassian (M2) : Questionner la réception des films LGBT par un public LGBT.
  • Laurence Rudeau (Diplôme) : Histoire des Maisons de tolérance et prostitution en Seine et Marne au XIXe siècle
  • Violette Saïag (M2) : Appréhender la Littérature lesbienne à la Belle époque au moyen des Humanités numériques
  • Quentin Trichard (M2) : Micro-histoire de l’homosexualité masculine dans les Pays de la Loire

2022-23

  • Antoine Chambon (M1 SMQS) : Normes médicales et normes de genre dans les carrières émotionnelles et corporelles (co-dir avec Michal Raz)
  • Igor Chervinskii (M2) : Sociologie du militantisme LGBT international
  • Vanda Peixoto-Charles (M1) : Le militantisme intersexe
  • Samuel-Anthony Plumasseau (M1) : Trajectoires de sans domicile à Paris au prisme du genre et de l’orientation sexuelle 
  • Violette Saiag (M2 EDC) : Littérature lesbienne et Humanités numériques
  • Quentin Trichard (M1) : Micro-histoire de l’homosexualité masculine dans les Pays de la Loire

2021-22

  • Lina Jamel (M2) : Sociologie de l’édition
  • Violette Saïag (M1 EDC HN) : Représentations de la féminité dans la littérature lesbienne du Paris fin de siècle (co-dir avec F. Cafiero, M. Puren).

2020-21

  • Luca de Cristofaro (M2 Euroculture) : The “support” of the European Union to the LGBT+ community
  • Victor Laby (M2) : Communisme et homosexualité
  • Raphaël Pernoud (M2) : Les Germano-russes en Allemagne

2019-20

  • Inès Liotard (M2) : La Fabrique. Socio-histoire d’une maison d’éditions (=> Doctorat sous la direction de Gisèle Sapiro)
  • Miliausha Minnikhanova (M2) : L’accueil des réfugié.e.s Russes en France
  • Raphaël Pernoud (M1) : Les Germano-russes de Pforzheim
  • Thierry Pijulet (M2) : Comment devenir Mr Bear ? (=> Doctorat sous la direction de Philippe Liotard)

2018-19

  • Nathalie Biache (M2) : Etude et analyse du journal personnel d’Emma Hunzinger
  • Sophie Lespiaux (M2) : Le Schwules Museum de Berlin, bibliothèque, centre d’archives et musée (=> Doctorat sous la direction de Patrick Farges)
  • Inès Liotard (M1) : La scène LGBTQ+ techno à Paris et Berlin
  • Miliausha Minnikhanova (CUF) : Les associations LGBT moscovites
  • Roberto Molina Martinez (M2) : L’encadrement des jeunesses déviantes sous le franquisme
  • Thierry Pijulet (M1) : Les masculinités dans les sports de combat
  • Noémie Grunenwald (Diplôme) : La traductologie féministe  

2017-18

  • Franck Bouchetal (M2) : Les demandeurs d’asile HSH d’Afrique subsaharienne, données qualitatives et quantitatives (=> doctorat sous ma direction)
  • Victor Laby (Diplôme) : Le Parti communiste français et la question de l’homosexualité
  • Sophie Lespiaux (M1) : Lieu de mémoire et centre d’archives, le Schwules Museum de Berlin
  • Roberto Molina Martinez (M1) : Homosexuel-le-s durant le franquisme  
  • Loreto Quiroga (M2) : Le syndicat des travailleuses du sexe d’Amérique latine
  • Patrick Tchamba (M2 Cnam) : Ethnographie du PASST

2016-17

  • Gregory Beshara (M2) : Diplomatie brésilienne et orientation sexuelle
  • Franck Bouchetal (M1, Cnam) : Enquête sur les demandeurs d’asile homosexuels originaires d’Afrique subsaharienne
  • Adel Cornet (M2) : Les UEEH, lieu de mémoire des homosexualités
  • Alex Dufour (M2) : Les mobilisations contre les violences gynécologiques
  • Loreto Quiroga (M1) : Droit et pénalisation des comportements sexuels déviants au Chili
  • Brenda Ngum Masanga (M2) : Les HSH au Cameroun (=> doctorat sous la direction de Christophe Broqua & Catherine Deschamps)
  • Elsa Pagès (M1) : Les espaces queers à Paris

2015-16

  • Betty Carle (M2) : Le corps des femmes en prison
  • Alexandra Dufour (Diplôme): Luttes et revendications du mouvement intersexe
  • Kevin Gallet (M1) : L’exclusion des « homosexuels » du don du sang 
  • Marine Gilis (M2) : Les “Archiveuses”  (=> doctorat sous la direction de Christine Bard)
  • Tim Madesclaire (M2) : Le programme de prévention des IST « Prends moi »
  • Marcelio Aurélio Peres da Silva (M2) : Le Schwules Museum de Berlin

2014-15

Capture d’écran 2016-07-25 à 17.45.00

  • Romain Zlatanovic (M2) : Le travail du couple chez les homosexuels âgés 
  • Aude Bernhard (M2) : Germaine Tillion, itinéraires en clair-obscur

2012-13

  • Andrea Palasciano (M1) : Les festivals de cinéma féministes à Paris : des production culturelles? (codir. avec Baptiste Coulmont)

Thèses dirigées et co-dirigées

Franck Bouchetal Pellegri (2018-2023) : Se dire homosexuel, Analyse des processus d’identification et de construction homosexuelle de demandeurs d’asile ouest-africains (> Thèse soutenue à l’EHESS le 5.12.2023)

Paola Castellan (2023-) : La psychiatrisation de l’homosexualité durant le fascisme : enquête socio-historique sur l’hôpital psychiatrique de Trieste (1919-45)

Paul Durand (2023-) : Les masculinités déviantes face aux dispositifs policiers, judiciaires et médicaux de contrôle des sexualités. Une histoire croisée des homosexualités masculines de l’entre deux-guerres en Allemagne, France et Italie

Théo Hagenmuller (2023-) : L’Église catholique et la crise du sida en Europe. (années 1980-1990) Au croisement d’évolutions contradictoires. Les cas de Bruxelles, Paris et Cologne.

Stefanie Siess (2019-) : Représentations sociales sous l’occupation en France et en Allemagne (1940-1955): ” l’occupation douce”

Jurys de thèse

  • Paul Forigua Cruz : Entre genres et patries : la participation vénézuéliennes dans le concours de Miss gay Internacional by Theatron (dir. Anne Monjaret, EHESS), 2022.
  • Mathias Quéré : Quand nos désirs font désordre. Une histoire du mouvement homosexuel français de 1974 à 1986 (dir. Sylvie Chaperon, Toulouse), 2022.
  • Mikaël Quilliou : Les mutations du genre dans l’action sociale (dir. Marcel Jaeger, Cnam), 13.1.2021.
  • Cécile Thomé : La sexualité aux temps de la contraception. Genre, désir et plaisir dans les rapports hétérosexuels (dir. Michel Bozon, Ined), 18.11.2019.

Comités de suivi de thèse

2023 : Inès Liotard (dir. Gisèle Sapiro, EHESS), Sophie Lespiaux (dir. Patrick Farges, UPC), Zoé de Ory (dir. Eva Illouz, Irène Théry, EHESS), Emeric Friedmann (dir. Jérôme Beauchez, Strasbourg), Sherine Berzig (Régine Perron, Cergy), Estelle Fisson (Sophie Beroud, Lyon 2). 

2022 : Sophie Lespiaux (dir. Patrick Farges, UPC), Samuel Dolbeau (dir. Céline Béraud, EHESS), Zoé de Ory (dir. Eva Illouz, Irène Théry, EHESS)

2021 : Marine Gilis (dir. Christine Bard, Angers), Samuel Dolbeau (dir. Céline Béraud, EHESS), Zoé de Ory (dir. Eva Illouz, Irène Théry, EHESS)

2020 : Zoé de Ory (dir. Eva Illouz, Irène Théry, EHESS), Marine Gilis (dir. Christine Bard, Univ. d’Angers)

2019 : Renaud Chantraine (dir. Véronique Moulinié, EHESS), 2019 : Marine Gilis (dir. Christine Bard, Univ. d’Angers), 2019 : Samuel Dolbeau (dir. Céline Béraud, EHESS), Marion Gilbert (dir. Alain Delissen, EHESS) 

2018: Renaud Chantraine (dir. Véronique Moulinié, EHESS)

Jurys de mémoires de Master

Linda Coinon (La communauté asexuelle : Quête de légitimité, diversité et trajectoires intimes) 

Eleanore Delanoë (Politique de l’inclusivité au GLUP : Enjeux de genre et de sexualité dans une association LGBT étudiante) 

Alice Hallé (Sociologie du monde hippique, dir. Bénédicte Zimmermann)

Morgane Lebret (Trajectoires lesbiennes : Processus de subjectivation et expériences d’affirmation dans la sphère familiale, dir. Camille Masclet & Natacha Chetcutti)

Noemi Martorano (Emergence, organisation et rôle des groupes de soutien aux demandeur-se-s d’asile LGBTI en Italie) 

Anaïs Martin (Aux confins de la parenté, le don d’engendrement vu par les personnes qui en sont issues)

Catherine Milon (Normes sexuelles et subjectivation chez les jeunes pentecôtistes) 

Stephanie Peyré (Des freins au changement dans l’institution militaire : La perspective du genre, laissée pour compte des opérations) 

Quentin Zimmermann (Les Archives LGBTQI) 



Les commentaires sont fermés.